Science et environnement Energy

Nucléaire : Pas de stress pour les centrales allemandes

18 mai 2011
Presseurop
Die Tageszeitung

Die Tageszeitung, 18 mai 2011

Le verdict de la commission d'experts chargés de passer au peigne fin la sécurité des 17 centrales nucléaires allemandes après la catastrophe de Fukushima est tombé: "Einstürzende Altbauten“ [jeu de mot autour du nom du groupe de rock industriel Einstürzende Neubauten ], titre la Tageszeitung. Autrement dit, aucune des centrales ne satisfait aux plus hautes exigences de sécurité. Si elles sont particulièrement vulnérables en cas de crash d'avion, elles feraient tout de même "preuve de grande robustesse"... Ce résultat – dépourvu de conclusions nouvelles – est à relativiser selon le quotidien berlinois. Car les experts, qui ont examiné en un temps record de 6 semaines "le fondement rationnel et technique" pour fixer la durée de fonctionnement des centrales existantes ont dû se satisfaire des données livrées par l'industrie du nucléaire. Et au final, on ne sait toujours pas combien de centrales allemandes devront fermer. Pour la TAZ, ces commissions "avaient pour seul but de donner une caution scientifique et morale à la succession de marches arrière effectuées par Angela Merkel dans le dossier nucléaire". Selon le journal, elles auront surtout livré un rapport "que le lobby du nucléaire ne manquera pas d'exploiter rapidement pour ses propres intérêts."