Politique Justice

Allemagne : La rétention de sûreté est hors-la-loi

5 mai 2011
Presseurop
Süddeutsche Zeitung

Süddeutsche Zeitung, 5 mai 2011

Rarement la Süddeutsche Zeitung a accueilli avec autant d’enthousiasme une décision de la Cour constitutionnelle allemande : "La rétention de sûreté est inconstitutionnelle", jubile ainsi le quotidien de Munich. Le 4 mai, les juges ont mis fin, "par une décision historique", à la doctrine de l’"enfermement – et ce pour toujours" après qu'ils ont purgé leur peine de prisonniers jugés dangereux. Cette doctrine, en vigueur depuis dix ans, a valu à l'Allemagne de nombreuses critiques de la part de la Cour européenne des droits de l'homme. La Cour constitutionnelle a donc formulé une nouvelle conception de la détention, dans laquelle l'Etat est obligé de prendre toutes les mesures possibles afin de réintégrer les détenus (prise en compte de la formation professionnelle, contactes familiaux, psycho- et sociothérapie) dès le début de la détention. "On a rarement lu une décision de Karlsruhe [siège de la Cour constitutionnelle] si détaillée, rarement senti une si grande méfiance envers le législateur, rarement lu une pondération si précise entre liberté et sécurité", se félicite le journal, pour lequel la Cour "n'accepte pas que la politique judiciaire soit faite avec des paroles de comptoir."