Science et environnement Energy

Allemagne : Le gouvernement a-t-il le droit de fermer ses centrales nucléaires ?

17 mars 2011
Presseurop
Handelsblatt

Handelsblatt, 17 mars 2011

Après la décision d'Angela Merkel d’examiner la sécurité de toutes les centrales nucléaires allemandes et d'en déconnecter sept du réseau pendant un moratoire de 3 mois, la bataille juridique s'engage. "Le tournant de l’atome sans base juridique?", titre le Handelsblatt. Le gouvernement s'appuie notamment sur la notion d'Etat d'urgence pour justifier sa politique. Mais en l’absence d'un véritable Etat d'urgence en Allemagne, ce choix pourrait conduire à une impasse. Les entreprises énergétiques ont annoncé qu’elles entendaient "examiner de près la légalité de la décision". Cette dernière implique de lourdes conséquences pour l’industrie, explique le quotidien économique, car durant les trois mois du moratoire, Eon, RWE et Vattenfall pourraient perdre environ 500 millions d'euros. Au cas où les sept centrales seraient arrêtées définitivement, les pertes se chiffreraient en milliards; sommes que le gouvernement, s’il perdait la bataille judiciaire, devrait ensuite rembourser aux entreprises.