Culture et idées Livres et musique

Espagne : Le flamenco perd son “pape”

14 décembre 2010
Presseurop
ABC

ABC, 14 décembre 2010

"Au revoir au poète du cante hondo [flamenco]", titre le quotidien ABC, au lendemain de la mort, à Madrid, de Enrique Morente, à l'âge de 67 ans. La mort des suites d'un ulcère de ce "rebelle révolutionnaire qui a refait les fondements du cante", a secoué l’univers musical et culturel espagnol. ABC note que la famille a démandé une autopsie soupçonnant d’éventuelles négligences après une opération chirurgicale pratiquée début décembre. Né a Grenade, d'origine gitane, Morente a innové et enrichi le flamenco avec d'autres tendances musicales. Avec lui, conclut le quotidien, "une partie clé de l´histoire du cante hondo est morte".