Politique Pays membres

Grèce : Etre le pays le plus corrompu d’Europe ne fait pas plaisir

6 décembre 2012
Presseurop
To Vima, The Guardian

Le 5 décembre, l’ONG Transparency International a présenté son rapport 2012 sur la perception de la corruption dans le monde. Sans surprise, la Finlande et le Danemark se partagent la tête du classement. Sans surprise non plus, la Somalie et la Corée du Nord occupent la dernière place. Parmi les pays de l’UE, la Grèce est la moins bien classée – 94ème, comme Djibouti et Colombie -, 19 places derrières l’avant-dernier Etat membre du classement, la Bulgarie. Ce classement est “totalement erroné” et “non convaincant”, estime To Vima car,  “Transparency International n'enquête pas sur le problème, mais retranscrit des impressions de citoyens”. Or, note le quotidien athénien,

en cette période de grande crise, de mémorandum [signé avec le FMI, l’UE et la BCE sur le remboursement de la dette] et de récession sans précédent, où l'opinion publique est bombardée de nouvelles négatives et des références sans fin aux scandales économiques, qu'auraient pu dire d’autre les citoyens ? Cela ne signifie pas que la corruption a augmenté ou qu’elle s'est renforcée : comment y aurait-il plus de corruption, dans un pays où l'économie est en déroute, où la récession atteint les 7%, où les banques sont paralysées, où les travaux publics sont gelés ? Ce rapport ne tient pas la route, c'est évident. Il est temps donc d'en finir avec ces bêtises de luxe, qui se cachent derrière des ONG comme Transparency. Ils se moquent du monde. Le gouvernement doit réagir au plus vite.

Une opinion que réfute Costas Bakouris, le président de la section grecque de l’ONG. Dans une tribune publiée dans The Guardian, il rappelle que, pas plus tard que la semaine dernière, la Commission européenne et…Transparency International Grèce

ont présenté à Athènes un plan pour lutter contre la corruption dans le pays. Lorsqu'on regarde l’indice de perception de la corruption, il devient impératif que les initiatives anti-corruption présentées soient promptement mises en oeuvre.