Politique Pays membres

Grèce : Les Papandréou en tête de la “liste Lagarde” ?

3 décembre 2012
Presseurop
Les Echos, To Vima, I Kathimerini

La ‘liste Lagarde' provoque de nouveaux remous”, annoncent Les Echos qui reprennent des informations de la presse grecque selon lesquelles la mère de l’ancien Premier ministre socialiste Georges Papandréou, est titulaire du plus important des comptes suisses de la “liste Lagarde”.

Il s’agirait, notent Les Echos, du compte le plus important au sein de cette liste,

obtenue par les autorités françaises auprès d’un ancien employé de HSBC, [qui] fait état de plus de 2 000 détenteurs grecs de comptes en Suisse [et qui] et a été fournie par la France à la Grèce en 2010, sans qu’elle donne lieu à des poursuites.

Selon l’hebdomadaire To Vima, Nikos Lekkas, un haut responsable de l’Unité anti-fraude du ministère des Finances grec, a déclaré au juge qui enquête sur la “liste” que Margaret Papandréou, 89 ans, possède  un compte à la HSBC de Genève crédité de 550 millions d’euros. Le journal ajoute que le compte est au nom d’une employée travaillant pour un administrateur de fonds grec établi à Tel-Aviv. De son côté, la famille Papandréou rejette les accusations et annonce vouloir saisir la justice.

Face à cette menace, To Vima estime que la famille Papandréou devrait plutôt s'interroger sur les raisons pour lesquelles cette liste a disparu alors que Georges Papandréou était au gouvernement. Son ministre des Finances avait en effet affirmé l'avoir égarée !

 

Mis à jour le 4 décembre:

Nikos Lekkas a réagi à ces allégations, en déclarant à I Kathimerini qu'"il n'a jamais reçu de version officielle de la liste Lagarde et qu'il ne peut nommer aucun nom qui y figure.