Science et environnement Ecologie et développement durable

Réchauffement climatique : Bientôt des vacances au bord du lac Baltique ?

25 mai 2010
Presseurop
Newsweek Polska

Newsweek Polska, 24 mai 2010

Dans les prochaines décennies, la Baltique pourait bien devenir une mer d'eau douce chaude et attirer ainsi les touristes européens, écrit Newsweek Polska. Pourquoi ? Parce qu'elle est de moins en moins profonde et salée, en raison du réchauffement climatique et du courant marin insuffisant en provenance de la mer du Nord. Selon une prévision scientifique, le taux de sel, actuellement de 7 % en moyenne, tombera à 5 % au cours des prochaines années. Et alors qu'une eau plus clémente et moins salée pourrait rendre la région attractive sur le plan touristique, la baisse des niveaux d'oxygène pourrait conduire à l'extinction d'une partie de la vie marine, et notamment du cabillaud de la mer Baltique. Un autre scénario existe, encore moins optimiste,   prévient l'hebdomadaire polonais. La Baltique pourrait devenir un marécage toxique rempli d'algues bleues-vert se développant sur les déchets émis par les fertilisants agricoles rejetés chaque année dans la mer. Si rien n'est fait, elle "deviendra peu profonde et marécageuse et elle disparaîtra complètement".