UE et monde

Economie : La Chine veut investir 7,5 milliards d’euros en Europe centrale

27 avril 2012
Presseurop
Gazeta Wyborcza

La Chine souhaite investir 10 milliards de dollars (7,5 milliards d’euros) dans les nouvelles technologies et l’économie verte en Europe centrale, selon des déclarations du Premier ministre chinois Wen Jiabao relayées par Gazeta Wyborcza. Lors d’un sommet des quatorze Etats de la région, le chef du gouvernement chinois a également annoncé que son pays doublerait ses importations en provenance d’Europe centrale, de 50 milliards de dollars (37,8 milliards d’euros) à 100 milliards de dollars (75 milliards d’euros) dans les trois années à venir. Selon des experts polonais, il s’agit d’une nouvelle indication qu’après avoir investi massivement en Afrique, en Asie et dans les Amériques, Pékin considère désormais sérieusement une expansion économique en Europe centrale. Notamment en Pologne, qui pourrait devenir son principal partenaire parmi les “nouveaux” pays membres de l’Union européenns. Mais cette perspective ne plaît pas à tout le monde, selon le quotidien de Varsovie:

Certains experts européens considèrent que Pékin sape volontairement le role de l’Union européenne, en construisant des relations bilatérales avec chaque pays européen. Ce qui fragilise la cohésion de l’UE dans ses relations avec la Chine.

Et celles-ci ont récemment été tendues. La Commission européenne “essaye de forcer” Pékin à ouvrir les marchés publics chinois aux compagnies européennes, menaçant dans le cas contraire d’introduire des régulations permettant à l’UE “d’exercer des représailles en fermant ses marchés publics” aux entreprises chinoises.